A Paris, ce samedi 23 février des Gilets Jaunes portaient le drapeau algérien à l’occasion de l’Acte XV de leur mobilisation contre le faible pouvoir d’achat et les bas salaires.  En solidarité avec la mobilisation des milliers de manifestants algériens contre le 5e mandat, des Gilets Jaunes ont exprimé ouvertement leur soutien à la lutte pour la démocratie et le changement en Algérie. D’ailleurs, dans la manifestation parisienne de ce XVème Acte des drapeaux algériens ont portés par des dizaines de Gilets Jaunes. 

« La solidarité qu’ont exprimé les Gilets Jaunes français montre donc que les intérêts de l’Etat français ne sont pas ceux des travailleurs, chômeurs et précaire de France, qui reconnaissent les masses populaires algériennes comme des camarades, à l’inverse des récits nationalistes qui voudraient faire croire qu’un prolétaire français aurait plus à voir avec un Vincent Bolloré qu’avec un prolétaire algérien », a noté à ce sujet le site d’information du courant communiste révolutionnaire du NPA.

« Si Emmanuel Macron fait face à la contestation des Gilets Jaunes, sans précédent depuis mai 68 de par son ampleur et sa radicalité, son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika est lui aussi confronté à une mobilisation populaire », s’est réjoui encore ce média qui défend la mobilisation des Gilets Jaunes contre les poncifs négatifs que véhiculent sur ce mouvement populaire les médias de masse français.

LAISSER UN COMMENTAIRE