En présence deux invités de marque sur le plateau de l’émission spéciale consacrée aux élections présidentielles du 18 avril prochain, le trio Abdou Semmar, Merouane Boudiad et Hichem Aboud ont planché cette fois-ci sur la question de la création d’un poste de Vice-Président que prévoit le changement de la Constitution annoncé par Bouteflika dans sa lettre de candidature pour un 5e mandat successif. Avec Rachid Malaoui, président du Snapap, membre du Bureau International du Travail, du Réseau EuroMed et de plusieurs autres ONG internationales, et Abdelhamid Madani, homme d’affaires et candidat aux élections présidentielles du 18 avril prochain, nos analyses vont animer un débat très intéressant qui porte sur l’une des réformes les plus stratégiques du pays. Par ailleurs, la question de la deuxième place pendant ce scrutin présidentiel a revêtu un intérêt important dans ce débat. Et pour cause, le candidat qui obtiendra cette deuxième place pourra jouer un rôle important pour le futur qui se dessinera après le 18 avril. Il pourrait, par exemple, devenir le prochain Premier-Ministre… Pour débattre avec nous, il suffit tout simplement d’y participer : 

LAISSER UN COMMENTAIRE