Le joueur de l’USM El-Harrach, Billel Naïli (33 ans), évoluant en ligue 2 professionnelle a été suspendu provisoirement par la ligue de football professionnel jusqu’à sa comparution le lundi 25 février 2019 devant la commission disciplinaire au siège de la ligue.

Selon le communiqué rendu public par la ligue de football professionnel, le joueur Harrachi, est soupçonné de dopage à la suite des testes effectués par voie urinaire lors de la 19e journée du championnat de ligue 2 pendant la rencontre de son équipe face au  RC Relizane disputée le 26/01/2019 au stade 1er Novembre d’El-Harrach.

Le communiqué indique également que les résultats se sont avérés positifs et sont notamment confirmés par le laboratoire international d’antidopage situé à Lausanne en Suisse.

Cependant, la source, n’a donnée aucune information sur la nature et l’origine de la substance détectée, toutefois, le protégé des kawassir risque une sanction de deux à quatre ans de suspension conformément aux codes d’éthique de la FIFA. Affaire à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE