C’est un débat très important pour l’avenir de l’Algérie qui a été lancé sur le plateau de l’émission spéciale consacrée aux élections présidentielles du 18 avril prochain. Le trio Abdou Semmar, Hichem Aboud et Merouane Boudiab ont abordé l’hypothèse d’un changement politique qui proviendrait de l’intérieur du régime algérien. Est-ce un scénario réalisable ? Abdou Semmar dira qu’il faudra s’inspirer de l’expérience iranienne avec le courant réformiste, espagnole sous le général Franco ou pakistanaise avec Pervez Musharraf. Mais comment l’Algérie peut-elle apprendre de ces expériences ? Et Ali Ghediri peut-il réellement incarner cette option de changement ? Des analyses qui sortent des sentiers battus et un débat dépourvu de populisme à suivre sur :  

LAISSER UN COMMENTAIRE