Le débat est toujours passionné et passionnant sur le plateau de l’Emission spéciale consacrée à l’élection présidentielle du 18 avril prochain. Animé par Merouane Boudiad, ce débat d’analyses et de décryptages auquel est associé Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part, ainsi que Hichem Aboud, le directeur d’Amel TV, abordera cette fois-ci les potentiels scénarios de changement auxquels l’Algérie est confrontée en cas de soulèvement populaire et de départ du régime. Abdou Semmar s’attardera sur les conditions nécessaires pour réussir le changement démocratique et pacifique. Mais avant cela, l’Algérie est-elle réellement prête pour faire tomber le régime ? Les réponses à cette question traduiront la divergence des vues et visions entre le militant et journaliste Mustapha Mazouzi et Hichem Aboud. L’équipe d’Amel TV n’a pas manqué enfin de revenir sur les revirements d’Anis Rahmani, le sulfureux patron d’Ennahar TV, et les enjeux politiques qui se cachent derrière le « délire médiatique » de ce propagandiste visé par plusieurs plaintes en Algérie. A suivre sur : 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE