Le géant américain des hydrocarbures, ExxonMobil, signera le 8 mars prochain l’accord qui scellera son grand retour en Algérie, a appris Algérie Part auprès de plusieurs sources sûres. Il s’agit d’un accord qui sera signé à Dallas aux Etats-Unis entre les managers de cette société pétrolière et gazière américaine, dont le chiffre d’affaires dépasse les 430 milliards de dollars par an, et le PDG de l’Agence Nationale de Valorisation des Ressources en Hydrocarbures (ALNAFT), Arezki Hocini, ainsi que le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour. 

Ces deux dirigeants algériens conduiront une importante délégation algérienne qui voyagera aux Etats-Unis pour se rendre au siège du géant ExxonMobil à Dallas au Texas. L’accord de retour de cette grande multinationale pétrolière et gazière sera entérinée lors de cette visite, a-t-on également appris.

Le retour du géant ExxonMobil intervient en pleine campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 18 avril prochain. Selon plusieurs sources, le timing n’est pas fortuit et devrait être interprété comme une « caution américaine » au « 5e mandat » et la « continuité de l’actuel régime algérien ». Cette posture ne manquera de faire couler beaucoup d’encre. Par ailleurs, le retour en Algérie ExxonMobil signifie clairement que l’exploitation du gaz de schiste sera bientôt officiellement lancée.

Dotée d’une des plus importantes réserves mondiales de réserves de gaz de schiste, l’Algérie veut procéder au développement du secteur en s’appuyant notamment sur l’expertise des entreprises comme ExxonMobil. Une stratégie déployée dans un contexte marqué par une volonté farouche du pays d’attirer davantage d’IDE, au moment où sa production de pétrole et de gaz stagne.

Il faut savoir que la société ExxonMobil figure chaque année dans le classement du magazine Fortune qui publie son palmarès Global 500, classant notamment les entreprises au plus gros chiffre d’affaires. ExxonMobil figure aussi sur le classement de PricewaterhouseCoopers (PwC) qui publie également chaque année au mois de juin son classement des sociétés à la plus grosse capitalisation boursière.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE