Des centaines de personnes se sont rassemblées ce samedi à Kherrata à Bajaïa contre le 5e mandat que brigue Abdelaziz Bouteflika et l’actuel « pouvoir politique » qui dirige le pays. Les manifestants ont scandé des slogans très hostiles aux autorités. Des slogans qui rappellent les éventements du printemps noir de 2001 en Kabylie. 

« Pouvoir Assassin ! », « Nous voulons l’effondrement du régime », les jeunes manifestants ont crié haut et fort leur colère et leur indignation contre la situation actuelle que traverse l’Algérie. Mais le refus du 5e mandat était la principale revendication de cette manifestation. « Bouteflika dégage » est le cri qui revenait le plus souvent dans cette manifestation au cours de laquelle aucun débordement majeur ou dérapage dangereux n’ont été déplorés. Cette manifestation vient s’ajouter à d’autres rassemblements qui ont été organisés à Oran, Annaba et Bordj Bou Arréridj. 

LAISSER UN COMMENTAIRE