C’est un véritable pavé qui vient d’être lancé dans la mare par le journaliste Hichem Aboud. Sur le plateau de l‘émission spéciale consacrée à l’élection présidentielle du 18 avril prochain animée en présence d’Abdou Semmar et  Merouane Boudiab, il a révélé que l’opposant Ali Benflis avait sollicité officieusement le « parrainage de Saïd Bouteflika » en vue d’une participation à l’élection présidentielle du 18 avril prochain. 

D’après Hichem Aboud, Ali Benflis avait écrit une lettre à Saïd Bouteflika pour lui proposer « une offre de services ». Comme un certain Makri, Ali Benflis voulait rencontrer Saïd Bouteflika et entamer des négociations avec lui dans l’optique de se positionner en prévision des élections présidentielles du 18 avril prochain. Cet épisode révélé par Hichem Aboud n’a jamais été commenté par Ali Benflis qui diabolise, pourtant, à longueur de journée les Bouteflika et les accuse de tous les maux de la terre.

Aujourd’hui, Ali Benflis n’a pas encore fait connaître officiellement ses intentions. Va-t-il briguer ou pas la magistrature suprême pour affronter Abdelaziz Bouteflika comme en 2004 et 2014 ? Quoi qu’il en soit, en 2019, Ali Benflis n’aura pas réussi à convaincre les Bouteflika de lui accorder une audience pour discuter de l’éventualité d’une sérieuse négociation concernant l’avenir de l’Algérie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE