Pas moins de 500 mille formulaires de candidatures aux élections présidentielles ont été distribués par l’équipe de campagne d’Ali Ghediri, a-t-on appris de plusieurs sources locales. En dépit de cette importante mobilisation, les équipes d’Ali Ghediri n’ont pas encore recueilli encore tous les 60 mille signatures légalisées au niveau des APC pour les remettre, par la suite, au niveau du Conseil Constitutionnel. 

Nos sources confirment les informations rapportées précédemment par Algérie Part, les équipes de campagne d’Ali Ghediri rencontrent de grandes difficultés sur le terrain pour réunir toutes ces signatures. Malgré ces difficultés, Ali Ghediri poursuit son chemin et semble déranger énormément les partis du pouvoir favorables à un 5e mandat successif. Preuve en est, au FLN, une énorme polémique a éclaté à la suite de certaines informations qui rapportent l’adhésion de plusieurs militants du FLN à la campagne d’Ali Gehdiri. Cette polémique a éclaté, plus exactement, à Oum El-Bouaghi, à l’est du pays, où des sources locales ont parlé d’une réunion discrète qui se serait déroulée entre le frère d’Ali Ghediri, Tayeb Ghediri, lui-même militaire de carrière, et plusieurs responsables du FLN de la wilaya d’Oum El-Bouaghi. Et ces derniers auraient promis leur soutien au général candidat aux élections présidentielles. A Alger, ces informations ont suscité un véritable scandale au plus haut commandement du FLN.

Cependant, d’après des sources proches de l’entourage d’Ali Ghediri, ces informations sont infondées et aucune réunion n’a été organisée entre le frère du candidat à l’élection présidentielle du 18 avril prochain et des responsables du FLN à Oum El-Bouaghi. Quoi qu’il en soit, Ali Gehdiri semble être le seul candidat aux élections présidentielles qui alimente en ce moment l’actualité de la campagne électorale. Une campagne encore terne en attendant l’annonce officiellement d’Abdelaziz Bouteflika pour un 5e mandat successif.

LAISSER UN COMMENTAIRE