Ahmed Ouyahia a encore une fois ce samedi confirmé l’option du 5e mandat. Le Premier-ministre et patron du RND a fait savoir que malgré son état de santé, Abdelaziz Bouteflika peut briguer un 5e mandat successif.  « L’état de santé de Bouteflika ne pose de problème puisqu’il est malade depuis 2013 et a été élu en 2014 », a-t-il dit ce samedi lors d’une conférence de presse tenue à Alger. 

« Le peuple le connait, sait ce qu’il a fait, il sait que sa santé aujourd’hui n’est pas celle d’hier. Mais avec toutes ces données, le peuple avait voté pour lui en 2014 », a expliqué Ahmed Ouyahia sur un ton serein et confiant. Le Premier-ministre a même taclé les détracteurs et adversaires du 5e mandat.

« Ceux qui sont contre la candidature de Bouteflika devraient être plus démocrates et accepter qu’il n’y a aucun empêchement à sa candidature », a indiqué Ouyahia en ajoutant que les opposants à la candidature de Bouteflika « ont peur parce que s’il se présente au peuple, il passera ».

Cette énième sortie médiatique de Ouyahia confirme enfin que plus rien ne semble arrêter ou empêcher le scénario d’un 5e mandat successif. Reste à attendre enfin la décision définitive d’Abdelaziz Bouteflika.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE