Dans un match de la mise à jour pour le compte de la 17e Journée du championnat « professionnel » de ligue 1, l’ES Sétif s’est baladé mercredi après-midi sur son jardin du stade de 8 Mai 45 après sa large victoire devant l’AS M’lila sur le score de (4-0).

A la 11e place avec un total de 20 pts au classement général, l’AS Ain M’lila s’est rendue aux hauts plateaux, avec comme espoir de décrocher un point au minimum de chez les aiglons. Mais face à un  Abdelmoumene Djabou dans son meilleur jour, auteur d’un hat-trick, les poulains de Salim Menad, n’ont pu faire mieux que de subir la parade sétifienne.

D’ailleurs, c’est ce phénoménal de Djabou, qui a ouvert le bal à la 17’, avant de corser l’addition et signe son doublé personnel à la 32’ grâce à un exploit individuel à la suite d’une  pénétration de génie du côté droit de la surface des réparations. En maintenant la cadence les protégés de sidi el Kheir ont failli aggraver la marque en première période, si ce n’était l’excès de précipitation de Banouh et ses coéquipiers.

L’entame de la seconde mi-temps était plutôt a la faveur des visiteurs, quand l’attaquant Mahious, buteur lors de la précédente journée face à la Js kabylie, était à deux doigt de réduire l’écart à la 47’ suite à une erreur monumentale du défenseur sétifien Bedrane, avant que le gardien de but Zaghba s’y interpose, deux minute plus tard, le même joueur tente un coup de tête depuis le point de penalty, après un centre en retrait venant de latéral gauche, mais mal cadré, sa balle passe complètement à côté des filets, en pleine confiance, ce dernier enchaîne dans la foulée avec un tir écrasé obligeant le portier adverse de sortir son grand jeu pour mettre la frappe hors de danger.

Le réveil des locaux était plus estocade, puisque Bouguelmouna a réussi de mettre les natifs d’Ain El Fouara définitivement à l’abri en inscrivant le troisième but de la partie à la 80’ grâce a un boulet de canon dans la surface des réparations avec l’extérieur du pied gauche, suivi de coup de chapeau du maestro de la rencontre Abdelmoumene Djabou, a la 82’ après une contre-attaque soldée d’une très jolie tête plongeante à montré dans les école de football, et clôture le débat en apothéose, permettant ainsi aux aiglons de revenir au pied du podium avec 27 pts et un match en retard contre le MC Alger.

                                                            

Par  Belkheir A 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE