Dés sa sortie de la prison d’El-Harrach, le journaliste Adlène Mellah n’a pas manqué de s’exprimer pour remercier tous les algériens et algériennes qui se sont mobilisés en faveur de sa libération. « Tout le monde le sait, ce n’est pas la justice qui m’a libéré aujourd’hui, mais la solidarité des Algériens », a-t-il déclaré aux journalistes et confrères présents ce mercredi soir lors de sa sortie de la prison d’El-Harrach. 

« Je n’oublierai jamais votre soutien, votre solidarité et tout ce que vous avez fait pour moi. Je ne saurai jamais vous exprimer toute ma gratitude », a-t-il encore dit sur un ton qui laisse transparaître toute la fatigue physique rongeant son corps. Les séquelles de la très difficile détention dans la plus grande prison d’Alger étaient largement visibles sur son visage et sa mine défaite. Après encore un mois de détention, Adlène Mellah peut enfin, désormais, savourer sa liberté.

LAISSER UN COMMENTAIRE