C’est reparti pour la dame coupe. Le coup d’envoi pour les 8es de finale de la 55e édition de la  Coupe d’Algérie, fut donné Lundi après-midi au stade du 20 Août 55 à l’ occasion du match opposant le CR Belouizdad au SA Mohammadia.

Restant Sans la moindre défaite sous l’ère du vieux briscard Amrani, les protégés de Laâkiba se sont imposés sans surprise devant les Coqs de Perrégaux, sur le score de 3-0 signé Chettal (46’) suivi de Sayoud (71’) puis Balegh a la (85’).
En déplacement à Alger, les SAMISTES qui évoluent en DNA espéraient renouer avec la légende dorée de 1976, qui s’est étoilée jusqu’aux ½ finales a cette époque, mais le cylindre du jour, qui était profondément affecté par la disparition de son jeune Fanatic, le défunt Walid Ben-Cheikha, une tragédie qui s’est également, coïncidé avec le 24e anniversaire de l’assassinat de l’ex-président Haraigue Rachid, n’a accordé aucune chance aux visiteurs et finit grâce à cette belle réalisation de décrocher son billet au ¼ de final prévu respectivement contre le vainqueur entre le NAHD et le MCA.

 

L’autre affiche de la journée s’est tenue un peu plus tard, à l’extrême est du pays à Annaba sur un jardin de boue, c’est le moins qu’on puisse dire sur l’état de la pelouse du stade 19 mai 56, qui a abrité une vielle explication entre deux opposantes perspectives en l’occurrence l’équipe hôte a la conquête d’une éventuelle accession à la ligue 1 face aux sauterelles jaunes menacés par la relégation.

Soutenus par un magnifique public qui nous a vraiment fait vibrer tout au long de cette rencontre, les locaux ont lancé la couleur dès l’entame de la partie suite à l’ouverture du score sur penalty transformé avec succès par l’homme du match Ghoumari (9’) avant que ce dernier revient et inscrit son doublé personnel émanant d’un tir bien cadré a la (24’) En deuxième période, les poulains de Dziri Billel réussissent à réduire l’écart par l’intermédiaire de Draouche (52’) à travers une frappe croisée à l’intérieur de la surface des réparations, mais devant des bônois assoiffés de tel atmosphère, le défenseur bordji trompe son gardien de but Chaouchi a l’issue d’une balle arrêté effectuée par l’adversaire, et offre à la faveur des tuniques Rouge une fin de partie en apothéose, sur le score de (3-1)

En validant leur passage au ¼ de final, les capés de Mouassa, devront attendre la fin du beau débat opposant l’ES Sétif a son homologue USM Alger pour connaître le prochain client .

Quant à l’autre pensionnaire de la ligue 2, les natifs de Yemma Gouraya, n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires issus de l’inter-région en l’emportant sur une victoire écrasante de (4-1) grâce au doublé de Hicham Mokhtar ( 4’ et 30’) imité par son coéquipier Fouad Ghanem ( 67’ et 69’) En conquérants à Bejaia, les mostaganémois de Bouguirat ont tout de même sauvé l’honneur à la (52’), les détenteurs de la 44e édition, affronteront au prochain rendez-vous, le gagnant du derby algérois, USMH contre l’AC Paradou.

                                                                                    Par A. Belkheir 

LAISSER UN COMMENTAIRE