Reporters sans frontières (RSF) a appris avec soulagement la décision de la Cour suprême algérienne d’annuler le jugement en appel contre le blogueur Merzoug Touati.

 

La Cour suprême algérienne a décidé, samedi 19 janvier, d’annuler le jugement à 7 ans de prison prononcé contre le blogueur Merzoug Touati par la cour d’appel de Bejaia, le 21 juin dernier. Le dossier du blogueur sera renvoyé devant le tribunal criminel de Skikda pour être rejugée en deuxième instance.

Reporters sans frontières est extrêmement soulagée par la décision de la cour suprême, déclare Souhaieb Khayati directeur du bureau Afrique du Nord de Reporters sans frontières. Nous appelons à l’abandon des charges qui pèsent contre Merzoug Touati”.

Détenu depuis le 17 janvier 2017, le blogueur a été condamné, le 21 juin 2018, à 7 ans de prison ferme pour “intelligence avec une puissance étrangère” et “incitation à la rébellion”.

 

Le 9 janvier 2017, Merzoug Touati avait publié sur les réseaux sociaux un entretien skype qu’il avait eu avec un individu qui se présentait comme un diplomate israélien. Ce dernier affirmait qu’un bureau de liaison israélien avait existé à Alger dans les années 90.

 

L’Algérie est 136ème sur 180 au Classement mondial de la liberté de la presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE