Sid Ali Lebib, l’ancien ministre des sports et ex-directeur général des douanes algériennes, a été approché par plusieurs personnalités politiques et des anciens hauts gradés de l’armée algérienne pour lui proposer de déposer sa candidature aux prochaines élections présidentielles dont le scrutin est prévu le 18 avril prochain, a appris Algérie Part de sources sûres. 

Des colonels à la retraite issus du DRS ainsi que des acteurs du mouvement sportif et associatif ont rencontré ces jours-ci Sid Ali Lebib à Alger pour le convaincre de se lancer dans la course pour les élections présidentielles. Les amis et proches de l’ex-ministre des Sports croient voir en lui un « candidat intègre et honnête » qui peut mobiliser les Algériens autour d’un projet de renouveau de la République.

Si Ali Lebib est très bien introduit au sein du milieu sportif où il était président de la fédération algérienne de judo avant de devenir président du Comité Olympique Algérien (COA) au début des années 90. Il connaît également le Président Abdelaziz Bouteflika avec lequel il a beaucoup travaillé lors de la campagne électorale de 1999. Face à toutes ces sollicitations, Si Ali Lebib a demandé un délai de réflexion de 8 jours. D’ici là, l’ex-patron des Douanes devra rendre une réponse claire et précise à ses personnalités et cercles qui lui proposent de l’accompagner jusqu’au bout de cette « aventure » des présidentielles de 2019.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE