Troisième au classement général, le MC Alger, recevait en match d’ouverture de la 18e journée de la ligue 1  professionnelle, la lanterne rouge du championnat, le CR Belouizdad dans un derby achevé sans vainqueur au stade du 5 juillet sur le score de parité (1-1).

Surmené par un CHABAB trop motivé pour cette tête d’affiche de la 18e journée, Le Mouloudia d’Alger était méconnaissable tout au long de cette première période, d’ailleurs c’est les visiteurs qui ont pris le contrôle des compartiments dès l’entame de la partie, sans se faire vraiment inquiété par leurs homologues.

Les Rouge et Blanc ont failli surprendre le doyen plus qu’une fois, avec une première occasion dangereuse signée le jeune aligné Bousseliou (19’) qui a vu sa balle refoulée par le poteau droit de Chaâl a la suite d’une passe latérale soigneusement dosée par l’attaquant Balagh, suivie a la (27’) d’un tire puissant de l’expérimenté Amir Sayoud, soldé sur le petit filet du portier Mouloudéen, les joueurs du doyen semblaient désorientés et n’ont pas cessé d’accumuler les fautes au point qu’ils ne pouvaient même plus enchainés trois passes d’affilées, avant que l’arbitre Achouri, met terme à la première mi-temps sur le score de parité (0-0).

En seconde période, le débat était plus séduisant, mais le coup de théâtre venait cette fois-ci du côté des Vert et Rouge, quand Souibah a scoré à la (49’) avec une très jolie tête après un centre en retrait du côté gauche issu d’une contre attaque rapide. Loin d’être assommé, les Belouizdadis n’avaient pas trop le choix que, d’envahir l’autre moitié du terrain, et porter la menace au camp adverse. des offensifs qui ont pu rééquilibrer le tableau d’affichage, si ce n’est le drapeau de l’arbitre de touche, qui s’est interposé au but d’égalisation de Bouchar (63’) sous prétexte d’une position d’hors-jeu, une décision contredite par les images de répétition qui ont bel et bien confirmé sa crédibilité, une erreur d’arbitrage comblée par un pénalty non sifflé (68’) pour le même joueur, avant que Chettal, récompense enfin ses coéquipier à la (70’) en plaçant une terrible frappe en pleine lucarne de près de 20 mètres de la cage Moulouséene.

En répliquant Les poulains de Amrouche ont presque fait mouche suite a la pénétration dans la surface de réparation du défenseur Amara Nabil (79’) mais le dernier mot est revenu au poteau de Cédric, c’est ainsi que le choc algérois s’est achevé sans vainqueur sur le score de parité (1-1) un résultat qui n’arrange nullement les deux formations, duquel le CR Belouizdad continue de récolter au compte-gouttes des points orphelins, quant au doyen rate sa chance pour réduire l’écart avec les deux premiers et risque de quitter le podium en attendant le résultat des autres rencontres.

                                                                                            A. BELKHEIR

LAISSER UN COMMENTAIRE