Le milliardaire Issad Rebrab, la première fortune du pays, et l’un des hommes les plus riches du continent africain, devra jouer un rôle important aux prochaines élections présidentielles. L’homme est, apparemment, très courtisé et suivi par des politiques qui développent des ambitions présidentielles assumées.

Ainsi, nous avons appris au cours de nos investigations que le patron du groupe Cevital a rencontré secrètement et discrètement Ali Ghediri, le général qui vient d’annoncer officiellement sa candidature à l’élection présidentielle du 18 avril prochain. Selon nos sources, Ali Ghediri a rencontré Issad Rebrab dans son restaurant préféré situé sur les hauteurs d’Alger au niveau du Bois des Arcades au Monument des Martyrs. Cette rencontre s’est déroulée à la fin du mois de décembre dernier, certifient nos sources.

Les deux hommes ont longuement échangé et discuté de la situation actuelle du pays. Mais Issad Rebrab sera-t-il le « sponsor » du général Ali Ghediri à l’occasion de ces élections présidentielles ? Pour l’heure, aucun élément concret ne permet de répondre par l’affirmative à cette question. Issad Rebrab et son groupe Cevital ont beaucoup souffert des blocages dressés par les autorités publiques durant ces 5 dernières années. Issad Rebrab ne s’est jamais attiré les bonnes grâces  du régime d’Abdelaziz Bouteflika.

Le patron du premier groupe privé du pays a donc tout intérêt à soutenir le changement en Algérie. Mais ira-t-il jusqu’à financer la campagne électorale d’Ali Ghediri ? Prendra-t-il ce pari ? Quoi qu’il en soit, le richissime Rebrab va jouer un rôle aux prochaines élections présidentielles. Preuve en est, dans ce même restaurant qu’il affectionne tant, il a rencontré une semaine plus tard, au début du mois de janvier, Ali Benflis, l’ex-chef de gouvernement, candidat aux élections présidentielles de 2014 et ennemi juré d’Abdelaziz Bouteflika. Rebrab, sponsor de l’opposition pour créer le changement politique ? L’avenir nous le dira…

LAISSER UN COMMENTAIRE