Enfin, une annonce ! Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a signé un décret présidentiel convoquant le corps électoral pour l’élection présidentielle qui se déroulera le 18 avril prochain, indique ce vendredi un communiqué de la présidence de la République, rendu public sur le site de la Radio algérienne. Les élections présidentielles se tiendront donc bel et bien dans les délais réglementaires prévus par la Constitution. 

«En application de l’article 136 de la loi organique relative au régime électoral, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République a pris ce jour (vendredi), un Décret présidentiel convoquant le corps électoral pour l’élection présidentielle qui se déroulera le jeudi 18 avril 2019», précise le communiqué. «Le même Décret dispose, également, une révision exceptionnelle des listes électorales qui s’effectuera du 23 janvier au 06 février 2019», est-il souligné dans le communiqué.

Le scrutin présidentiel ne sera donc pas reporté. En dépit du fort lobbying exercé par les partisans du report jusqu’ à la dernière minute, ce scénario n’aura pas lieu en Algérie. Tant mieux diront de nombreux observateurs car le report des élections présidentielles aurait créé une configuration politique inédite. Dangereuse surtout puisque la Constitution aurait été violée et bafouée. Ce qui ne manquera pas de susciter un malaise national et des blocages alarmants pour l’avenir du pays.

Reste maintenant à savoir les intentions du Président Abdelaziz Bouteflika. Est-il prêt pour briguer un 5e mandat ? Annoncera-t-il sa candidature ? Ce dernier épisode du feuilleton des présidentielles de 2019 promet d’être haletant, passionnant et troublant à la fois. Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE