C’est vendredi dernier, que s’est clôturé le deuxième regroupement international d’escalade de Ain Beida. L’événement s’est déroulé du 03 au 11 Janvier sur deux wilayates Oum El Bouaghi et Tébessa.
L’événement qui a bénéficié de la tutelle de Monsieur le Wali de Oum el Bouaghi, du Directeur de la jeunesse et des sports d’oum el bouaghi en collaboration avec la direction de la jeunesse et des sports de Tebessa, fut organisé par le club de spéléoplongée et des sports de montagne de Ain Beida.
La première phase de l’événement a eu lieu au chef lieu de la wilaya, oum el bouaghi et a pris la forme d’un stage de formation et de perfectionnement pour pas moins de trente
trois stagiaires, issus de vingt associations, venus de douze wilayates.
Les formateurs, cinq français, deux tunisiens et un algériens, issus respectivement du GUCEM de Grenoble, du club de spéléologie Zeghouan et du club de spéléologie et des sports de montagne de Bejaia, ont été agréablement surpris par le niveau des participants, leur motivation et la présence féminine au stage.
De l’aveu des participants même, l’organisation du stage fut excellente, tant les ateliers, les sorties sur les voies du Mont Sidi Reghis, les ouvertures de voies, l’hébergement et la restauration assurée par la DJS au niveau de l’auberge de jeunesse, récemment rénovée et la logistique assurée par les membres des associations.
Les sponsors de l’événement nationaux et internationaux ont permis de faire bénéficier les participants de prêts de véhicules pour leur déplacements et de dons d’équipements aux clubs naissants et aux moyens limités. Cette première phase fut également l’occasion d’une première en Algérie à savoir une démonstration de Highline par Thibault Cattelain.
Le samedi 05 Janvier et malgré son l’installation, dans des conditions plus que difficile, le dispositif de la highline, sur la crête du mont Sidi reghis et ce en pleine tempête de neige, permis un  spectacle impressionnant le lendemain, dimanche 06 Janvier, en présence de Monsieur le Wali Hadjej qui a tenu à marquer de sa présence, cette grande première.
A noter que les soirées de la première phase d’oum el bouaghi furent animées par des projections de films produits et réalisés par les formateurs français et tunisiens afin de faire partager les expériences des clubs et de discuter des avancées dans les sports de montagne.
La seconde phase de l’événement se déroula du lundi 07 au Jeudi 10 Janvier dans le village de Hammamet dit « Youkous » dans la wilaya de Tebessa où la délégation fut reçu en grande pompes par le Président de l’Apc de Hammamet, qui a mobilisé tous les moyens pour faire réussir cet événement, tout comme la DJS Tebessa, ma protection civile et les brigades de gendarmeries de la région qui ont du parfois rester sur site jusqu’à tard dans la soirée.
Le cirque de Youkous fut le théâtre d’autres premières, l’ouverture de nouvelles voies sur ce qui sont désormais appelés « les pics de la joie et celui de la foi » ; L’installation par Emmanuel Tessanne, directeur technique du regroupement d’une tyrolienne de 140 mètre à plus de 100 mètres de hauteurs entres les pics de Youkous. Une tyrolienne qui a fait la joie des membres du club de spéléologie et des sports de montagne de Ain Beida et celle du club de spéléologie et des sports de montagne de Béjaïa qui ont reçu une belle poussées d’adrénaline en inaugurant la tyrolienne.
La météo du jeudi, et le BMS neige a hélas contrains les organisateurs à annuler la dernière journée de l’événement.
La réussite de cette deuxième édition et la présence massive de sponsors ainsi que l’intérêt des autorités locales pour les sports de montagne ne fait que présager une édition 2020 prometteuse.
A noter enfin que cet événement a permis le tournage d’images par l’équipe NEPHROPS production et qui deviendra d’ici la fin de l’année, le premier film documentaire professionnel sur les sports de montagne en Algérie.

LAISSER UN COMMENTAIRE