Youssef Ourahmane, pasteur et vice-président de l’Église Protestante d’Algérie, a poussé un grand coup de gueule concernant la situation des chrétiens algériens. Dans une interview accordée au site d’information catholique aleteia.org, Youssef Ourahmane a confié que « nous avons beaucoup de mal à admettre que les musulmans soient libres dans tous les pays, y compris en Occident, alors que nous n’avons pas les mêmes droits qu’eux dans notre pays natal ! » 

Le vice-président de l’Église Protestante d’Algérie a révélé dans la même interview que l’Etat algérien subit en ce moment des pressions de la part de l’Arabie Saoudite « qui lui reproche régulièrement son attitude, concernant sa gestion des convertis chrétiens ». D’autre part, le même porte-parole de la communauté protestante en Algérie estime que la « foi chrétienne » est en bonne forme. « Nous vivons en ce moment même un nouveau souffle de l’Esprit », a-t-il dit à l’occasion de cette interview. « Je reçois des témoignages de pasteurs qui m’écrivent que 60% de leurs fidèles sont de nouveaux convertis, qu’ils ne fréquentaient pas le temple il y a seulement quelques semaines ! », s’est-il exclamé en dernier lieu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE