Un rassemblement est prévu mercredi prochain vers 11 H à la Maison de la Presse Tahar Djaout pour réclamer le respect de la « dignité du journaliste algérien » et l’arrêt immédiat des « diverses atteintes à sa liberté ». 

Cette initiative ne manquera pas d’aborder également le sort du journaliste Adlène Mellah qui sera jugé le 23 janvier prochain à la Cour d’Alger. Souffrant de ses déplorables conditions de détention, notre confrère est en détresse et son état de santé se dégrade très dangereusement. Les journalistes et défenseurs des droits de l’Homme exigent sa libération dans les plus brefs délais. Par ailleurs, il sera également question dans ce rassemblement des violations successives de la liberté d’expression à la veille des prochaines élections présidentielles. La presse algérienne fait l’objet d’une campagne de harcèlement et de répression sans précédent. Les journalistes algériens sont pris en otage par les tiraillements politiques qui minent de l’intérieur le régime algérien. Et ce rassemblement sera l’occasion pour les journalistes d’affirmer leur indépendance de ces conflits claniques qui déstabilisent les institutions de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE