C’est un véritable scandale qui vient d’ébranler le secteur de la culture en Algérie. Les musiciens du groupe Tinariwen, l’un des groupes de musique les plus influents dans le monde, ont dénoncé une humiliation orchestrée par des parties qu’ils ont refusé de nommer. C’est pour cette raison que leur tournée prévue dans plusieurs villes algérienne à l’occasion de la célébration de Yennayer a été tout simplement annulée ! 
Dans un communiqué rendu public ce mardi, les chanteurs du groupe Tinariwen a révélé des faits troublants sur ce qu’ils ont subi à Tamanrasset où, accusent-ils, ils ont été empêchés de se produire sur scène. Les musiciens touaregs se disent « choqués » et « touchés » parce qu’ils ont enduré de la part des organisateurs qui devaient chapeauter cette tournée tant attendue à Oran, Alger, Constantine et Tamanrasset.
Tinariwen est un groupe mondialement connu et réputé pour ses prouesses musicales. Ils ont fait les scènes musicales les plus prestigieuses dans le monde. Algérie Part publie l’intégralité de la lettre du groupe Tinariwen afin que nos lecteurs et lectrices puissent se forger leur propre opinion à propos de cette troublante affaire :
« Chers amis, nous tenons à rectifier le communiqué diffusé par l’ONCI le 2 janvier 2019 sur sa page facebook. Tinariwen ne peut en effet effectuer la tournée prévue en Algérie à Tamanrasset, Constantine, Alger et Oran. Non pas pour « des raisons techniques propres au groupe » comme annoncé par l’ONCI (organisme d’état algérien organisateur de cette tournée) mais pour un manquement d’ordre administratif de leur part.
En effet, l’ONCI n’a pas effectué les démarches nécessaires afin de permettre au groupe de jouer sur le territoire algérien.  Nous avons appris que l’ONCI interdisait au groupe de monter sur scène le jour du concert à Tamanrasset, cette même ville qui nous a vus naître et où le coeur de notre public bat. Nous et une partie du public avions fait un long chemin pour venir, nous nous réjouissions tant de cette grande fête ensemble. Tout le groupe était présent sur le site du festival mais ne pouvait monter sur le plateau.
Aucun représentant du festival n’a été présent pour nous accueillir, l’accès au backstage a même été refusé à deux membres du groupe et à notre manager. La responsable du festival (voire un représentant) n’a même pas adressé la parole aux membres du groupe, ne les a pas salués et aucune annonce n’a été faite au public de Tamanrasset quant à l’annulation du concert.
A ce jour, nous n’avons à aucun moment confirmé le report de cette tournée pour la fin du mois comme annoncé par l’ONCI. Nous sommes profondément choqués et touchés par ces comportements.
Ce manque de respect de la part des organisateurs de cette tournée et du festival Dar Imzad envers le groupe, sa musique, et son public est inacceptable et insupportable.
C’est notre honneur qui a été touché et nous sommes encore plus tristes pour tout le peuple Kel Tamasheq, tous nos amis algériens et du monde qui attendaient de partager ce moment avec nous. Merci de votre soutien Tanmirt. ⵜⵏⵔⵓⵏ »

LAISSER UN COMMENTAIRE