Les machines à laver ou réfrigérateurs made in Algérie meublent ces dernières années les vitrines de nos magasins. Les Algériens les achètent et contractent même des crédits auprès de leurs banques pour s’équiper en ce matériel électroménager qui sort des diverses usines situées dans leur propre pays. Mais s’agit-il vraiment d’une industrie au sens propre du terme ou est-ce une simple importation déguisée avec la mention Made in Algérie pour tromper les consommateurs ? 

Pour aborder ce débat, Abdou Semmar, le rédacteur en chef, d’Algérie Part, est parti à la rencontre d’une haut responsable de la marque Brandt Algérie. Une célèbre marque française devenue Algérienne depuis son acquisition par le groupe Cevital d’Issad Rebrab. Entretien sans ambages sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE