Chaque année, l’Algérie importe près de 10 milliards de dollars de produits alimentaires. Sans ces importations, l’Algérie ne peut pas se nourrir. Comment s’émanciper de cette dangereuse dépendance ? Pour répondre à cette question, nous sommes partis à la rencontre des producteurs algériens de l’agroalimentaire qui tentent de produire ici même les produits qui étaient naguère largement importés depuis l’étranger. 

La tâche n’est pas aisée et les difficultés sont énormes. Les témoignages et vécus de ces producteurs reflètent la réalité économique de notre pays et nous fournissent des pistes de réflexion sur les véritables réformes qu’il faut mener. Vos commentaires et avis sont les bienvenus.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE