Coup de gueule : Ayache, l’enfant martyr de Msila, symbole sinistre de l’Algérie oubliée…

0
1133

La mort du jeune Ayache Mahdjoubi, tombé mardi dernier dans un puits situé au niveau d’une localité isolée de la wilaya de M’sila, a suscité une énorme vague d’émotion en Algérie. Depuis le décès de ce concitoyen dimanche dernier, la polémique n’a pas cessé d’enfler.  De  son côté, la Protection Civile assure que tous les protocoles et délais d’intervention ont été “respectés” pour sauver le jeune Ayache Mahdjoubi. En dépit de 5 jours de travaux de forage, le jeune de M’sila n’a pas pu être sauvé. L’attitude des autorités locales face à ce dame a suscité l’ire de la population et les internautes algériens ont exprimé vivement leur colère. Mais que peut-on déduire du drame d’Ayache Mahdjoubi ? Ce drame révèle, en réalité, l’ampleur inquiétante des inégalités qui minent l’intérieur et le sud du pays. L’Algérie profonde s’est transformée en une « Algérie Oubliée », décrète Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part, qui analyse sans langue de bois la dimension sociopolitique de cet événement qui a mobilisé les Algériens.  

 

LEAVE A REPLY