Le père de Chérif Chekatt, auteur de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg, s’est présenté mercredi à la mairie pour indiquer qu’il allait demander le rapatriement du corps de son fils en Algérie.

« Il fallait qu’il obtienne des actes de décès. Il nous a indiqué qu’il allait demander au consulat d’Algérie un rapatriement du corps de son fils », a indiqué la mairie. Le maire de Strasbourg, Roland Ries (PS), qui s’était dit mardi « plutôt hostile, sinon réticent » à une inhumation de Chérif Chekatt dans sa ville, attend désormais l’aval des autorités algériennes.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait appelé plus tôt dans la journée la ville de Strasbourg à inhumer « le plus rapidement possible » et « dans l’anonymat » Chérif Chekatt, pour « éviter d’en faire une victime ».

Source : AFP 

LAISSER UN COMMENTAIRE