Abdelkrim Zeghileche : « Je ne vais pas rester spectateur face à l’injustice »

0
1019

Abdelkrim Zeghileche est enfin libre ! Le coordinateur du mouvement Mouwatana à Constantine et animateur de la radio locale Sarbacane, Zeghileche Abdelkrim, a été libéré mardi en fin de journée. Sa famille a exprimé son grand soulagement à travers une photo très joviale les montrant en train de l’attendre devant le portail de la prison de Constantine. 

Placé sous contrôle judiciaire, le patron de la web radio Sarbacane a pu retrouver ses proches et son travail. Sur sa page Facebook, il a publié une publication mardi soir qui en dit long sur sa détermination à poursuivre le combat en faveur de la liberté d’expression en Algérie : « Je ne resterai jamais spectateur face à l’injustice » ! « Je n’aurai jamais peur d’élever la voix pour dire la vérité », a-t-il dit encore

Incarcéré à la prison du Coudiat depuis le 31 octobre dernier, Zeghileche Abdelkrim a comparu lundi dernier devant le juge d’instruction du tribunal correctionnel de Constantine situé à la cité Ziadia. Il a été entendu dans le cadre d’une deuxième affaire instruite à son encontre et pour laquelle il a été placé sous mandat de dépôt suite à une perquisition au siège de la radio web qu’il dirigeait. Cette perquisition a eu lieu une semaine seulement après son arrestation par des policiers devant son domicile pour une première affaire de diffamation. Rappelons enfin que de nombreux journalistes, activistes et défenseurs des droits de l’homme se sont mobilisés ces dernières semaines réclamer la relaxe d’Abdelkrim Zeghileche. Cette libération a été donc qualifiée de « victoire » par les cercles engagés dans la défense de la liberté d’expression en Algérie.

 

LEAVE A REPLY