Les journalistes Abdou Semmar et Merouane Boudiaf ainsi que le comédien Kamel Bouakaz, le chanteur et animateur de télévision Mister Ab ou l’ancien joueur de l’équipe nationale de football, Fodil Dob, vont se regrouper autour d’un collectif pour annoncer des poursuites judiciaires à l’encontre d’Ennahar TV et son patron Anis Rahmani. Une conférence de presse est prévue demain dimanche à partir de 13 H pour expliquer les tenants et aboutissants de cette initiative. 

Ces journalistes et artistes ont été victimes durant plusieurs jours d’une virulente campagne de lynchage médiatique orchestrée par Ennahar TV. Des images dégradantes les montrant menottés et embarqués par les forces de la gendarmerie nationale ont été massivement diffusées par Ennahar TV sans respecter le sacro-saint principe de la présomption d’innocence. Pis encore, Ennahar TV a diffusé sans respecter aucunement la déontologie journalistique des informations mensongères sur les procès de ces personnalités publiques. Anis Rahmani et sa chaîne de télévision ont formulé des accusations infondées et imaginaires à l’encontre de ces journalistes et artistes dans le seul but de les salir auprès de l’opinion publique.

Partant de ce principe, ces personnalités ont enclenché des poursuites judiciaires pour réclamer des réparations au regard de l’énorme préjudice moral dont ils ont été victimes à cause de cet inédit lynchage médiatique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE