L’enquête sur l’attentat du marché de Noël de Strasbourg en France s’est étendue jusqu’à l’Algérie. Le frère aîné de Cherif Chekatt, l’assassin présumé du marché de Noël, a été interpellé en Algérie dans le cadre d’un mandat de recherche pour association de malfaiteurs terroriste. C’est du moins ce que révèle aujourd’hui vendredi le quotidien français Le Parisien. 

D’après cette source, le frère de Cherif Chekkat s’appelle Sami Chekatt. Il est âgé de 34 ans, fiché S et considéré comme dangereux, était sous le coup d’un mandat de recherche pour association de malfaiteurs terroriste, lancé après l’attentat. Le Parisien n’a pas précisé dans quelle région ou ville cet individu a été interpellé par les forces de sécurité algériennes. Aucune information n’a encore filtré sur les circonstances de cette arrestation qui intervient dans l’enquête sur l’attaque menée à proximité du marché de Noël de Strasbourg mardi 11 décembre peu avant 20h. Un attentat qui a fait deux morts, une personne en état de mort cérébrale et douze blessé. L’assaillant a ouvert le feu à l’arme de poing sur des passants et des militaires avant de prendre la fuite.

Selon le Parisien, le frère de l’assassin « avait quitté la France bien avant l’attaque du marché de Noël. Les enquêteurs veulent savoir s’il était au courant du projet terroriste de son frère et s’il a pu y participer en apportant un éventuel soutien logistique ».

 

 

.

LAISSER UN COMMENTAIRE