Majid Khobzi est un homme visionnaire. A Biskra, au sud-est du pays, cet investisseur a lancé un projet inédit : fabriquer du sucre à partir des déchets de la datte ! Un processus industriel qui peut garantir un sucre en liquide très prisé dans les pays développés. Preuve en est, avant même de lancer sa production, cet investisseur algérien a décroché des marchés rémunérés en devises au Canada et en Europe. Sans crédit bancaire et sans quémander le moindre denier de l’Etat, cet homme a entrepris ce projet unique en son genre qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives à tout le sud algérien. Toutes les explications dans ce reportage : 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE