Le milliardaire et homme d’affaires Amouri Laroussi s’est confié en exclusivité à Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part concernant les dessous du scandale des 17 conteneurs de déchets saisis par les douanes du port de Béjaïa. 

D’emblée, l’homme d’affaires originaire d’El-Oued mais dont les activités les plus lucratives sont basées majoritairement dans la région de Biksra, a reconnu que cette opération d’importation est une « bêtise » commise par son cousin Yazid Amouri, responsable d’une filiale du groupe familial spécialisée dans l’industrie du plastique. Cependant, Laroussi Amouri relativise la portée de ce scandale et réfute catégoriquement les accusations de transferts illicites de devises vers l’étranger colportées à son encontre. A entendre ce milliardaire qui se vante d’avoir lancé plusieurs sociétés prospères à travers le pays, ce scandale n’est qu’une « tempête dans un verre d’eau » ! Ses explications et réactions à suivre dans cet entretien exclusif :

LAISSER UN COMMENTAIRE