Un nouveau rassemblement a été organisé aujourd’hui lundi devant le tribunal de Bir Mourad Raïs à Alger par des dizaines de manifestants qui réclament la libération d’un jeune chômeur et d’un fonctionnaire de l’APC d’Alger-centre poursuivis par le patron d’Ennahar TV, Anis Rahmani. 

Habillés en t-shirt avec l’inscription « Libérez Ahmed Mouloud », « Libérez Sid Ali Dahmani », ces manifestants ont brandi des banderoles dénonçant la détention arbitraire de ceux deux habitants d’Ain Naadja emprisonnés au bagne d’El-Harrach sans bénéficier d’un procès équitable.

 

Il est à souligner que Ahmed Mouloud âgé de 46 ans et résidant dans le quartier de Aïn Naâdja, est le chef du service de l’état civil dans l’APC d’Alger-centre. Âgé de 27 ans, Sid Ali Dahmani, résidant lui aussi à Aïn Naâdja, est chômeur. La première personne a été accusée d’avoir envoyée au cyber-activiste Amir Dz une fiche d’information du PDG du Groupe Ennahar, Anis Rahmani.

La justice reproche au deuxième accusé de prendre « des photos avec des pancartes menaçant Ennahar TV ». Des charges qualifiées de « ridicules » et de « insensées » par les familles et l’entourage de ces deux citoyens qui croupissent aujourd’hui encore en prison. Les organisateurs de ce rassemblement réclament en urgence leur relaxe et promettent de poursuivre leur mobilisation contre ce qu’ils qualifient de « hogra caractérisée ».

LAISSER UN COMMENTAIRE