La visite du Prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane (MBS), est officiellement confirmée. MBS atterrira demain dimanche à Alger. Et cette visite officielle durera deux jours, a indiqué ce samedi un communiqué de la Présidence de la République.

« Dans le cadre des relations fraternelles solides liant l’Algérie et le Royaume d’Arabie Saoudite, son Altesse royale, le prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane Ben Abdelaziz Al-Saoud, entamera une visite officielle en Algérie, les 24 et 25 Rabie al Awal 1440 de l’Hégire correspondants aux 2 et 3 décembre 2018, à la tête d’une délégation de haut niveau qui compte des membres du gouvernement, des hommes d’affaires et des personnalités saoudiennes éminentes », précise le communiqué du Palais d’El-Mouradia.

« La visite de son Altesse royale, le Prince héritier saoudien sera l’opportunité d’examiner et d’échanger les points de vue sur les questions politiques et économiques arabes et internationales d’intérêt commun, et à leur tête la question palestinienne et les situations dans certains pays frères, outre les évolutions du marché pétrolier », explique encore ce communiqué.

Notons enfin que la Présidence de la République n’a pas dévoilé les axes du programme de la visite du prince MBS à Alger. On ne sait toujours pas s’il sera reçu par le Président Abdelaziz Bouteflika. Rappelons en dernier lieu que un grand nombre d’Algériens ont exprimé leur rejet catégorique de cette visite d’Etat en raison de l’implication du prince héritier saoudien dans l’assassinat barbare à Istanbul du célèbre journaliste Jamal Khashoggi. Des pétitions et appels au boycott ont réclamé aux autorités algériennes d’annuler cette visite.

LAISSER UN COMMENTAIRE