Abderrazak Makri : « Aller vers ces élections présidentielles, c’est aller dans l’inconnu »

0
852

L’Algérie traverse un contexte politique très délicat qui nécessite le report des élections présidentielles de 2019. C’est du moins ce que suggère haut et fort le président de l’une des plus grandes formations politiques algériennes, à savoir les islamistes du MSP. 

« Aller vers ces élections présidentielles, c’est aller dans l’inconnu », a averti tout bonnement Abderrazak Makri, le premier responsable du MSP, dans un post publié sur page Facebook.  « Venez au dialogue, venez au consensus national. Si la solution et le consensus devraient nécessiter plus de temps, alors reportons l’élection présidentielle pour une période qui sera déterminée d’une manière consensuelle », a encore expliqué Makri dans son post à travers lequel il tente de décrypter les dessous de la situation politique actuelle de notre pays.

« Les forces proches du pouvoir n’arrivent pas à s’entendre sur un candidat du consensus, tandis que l’opposition ne peut pas entrer dans la course en l’absence de visibilité et de garanties », a affirmé enfin Makri qui exprime publiquement ses craintes pour l’avenir du pays.

 

 

LEAVE A REPLY