Le journaliste et rédacteur en chef d’Algérie Part, Abdou Semmar, subit une autre forme d’emprisonnement en dépit de sa remise en liberté le 08 novembre dernier. Sans aucune décision de justice, et sans le moindre fondement légal, il est interdit de quitter le territoire national. Dans cette vidéo, il explique les tenants et aboutissants de cette grave mesure attentatoire aux libertés publiques des citoyens algériens. A suivre sur : 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE