Le flou continue d’entourer la visite de MBS à Alger

0
715

La visite prévue du controversé prince Mohamed Ben Salmane (MBS), prince héritier de l’Arabie Saoudite, à Alger n’a toujours pas livré ses mystères. Pour l’heure, aucune annonce officielle du côté algérien n’a été rendue publique. Et les autorités saoudiennes n’ont fourni aucune information sur l’agenda de MBS. 

Et pourtant, plusieurs sources officieuses proches du gouvernement ont confirmé à Algérie Part la tenue de la visite à Alger du prince MBS. Mais d’après ces sources, le prince saoudien ne devra pas venir à Alger avant le 06 décembre prochain. Cela signifie que le prince saoudien devra, d’abord, partir en Argentine pour  assister au 13e sommet du G20, prévu les 30 novembre et 1er décembre prochains à Buenos Aires.

Et pourtant, MBS a entamé sa visite dans les pays arabes depuis le jeudi 22 novembre dernier. Il s’agit d’un périple qui devra l’emmener au Bahreïn, en Egypte, en Tunisie, en Mauritanie et en Algérie. Ces deux pays seront-ils la dernière étape de MBS ? Pour l’heure, aucune source diplomatique fiable n’a pu nous le dire.

Une chose est sûre, le programme de la visite du prince MBS à Alger n’a pas encore été définitivement ficelé. S’il doit rencontrer officiellement le Premier-ministre, Ahmed Ouyahia en présence de plusieurs ministres Abdelkader Messahel, le ministre des Affaires Etrangères, la Présidence de la République travaille aussi sur l’organisation d’une rencontre avec le président Abdelaziz Bouteflika, certifient nos sources.

En attendant une annonce officielle, la visite de MBS à Alger continue d’alimenter une vive polémique. La campagne de boycott initié sur internet et les réseaux sociaux redouble de férocité et plusieurs pétitions circulent en ligne pour rejeter la visite du prince accusé d’avoir commandé l’assassinat barbare du célèbre journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Algérie Part reviendra sur ce sujet dans ses prochaines publications.

 

LEAVE A REPLY