Libération de Kamel Bouakaz : les artistes algériens poursuivent et renforcent leur mobilisation

0
983

De nombreux artistes algériens vont se retrouver une nouvelle fois ce samedi à 13 H devant le Théâtre National d’Alger (TNA) pour tenir un rassemblement et revendiquer haut et fort la relaxe du comédien Kamel Bouakaz, incarcéré à la prison d’El-Harrach depuis le 25 octobre dernier. 

Un mois de prison. Un talentueux et populaire artiste entre les mûrs d’une cellule infecte. C’est cette sinistre image qui révolte plusieurs artistes algériens. Des têtes d’affiche et des célébrités très connues et aimés par les algériens à l’image de Hamid Achouri, Saïd Hilmi, Farida Krim, Yacine Zaïdi ou l’étoile montante du cinéma algérien le jeune ldir Benaibouche, ont sonné l’alarme en mettant en place un comité de soutien à Kamel Bouakaz enfermé à la prison d’El-Harrach pour une sombre affaire de cybercriminalité dont personne ne semble comprendre encore les tenants et aboutissants.

Une affaire qui ne mérite en tout cas guère d’humilier un artiste de cette envergure réputé pour sa riche carrière et de son apport considérable à la culture algérienne. Le rassemblement d’aujourd’hui devant le TNA est la deuxième initiative de ce genre et elle intervient au lendemain d’un procès très attendu programmé pour dimanche au tribunal d’Abane Ramdane à Alger-centre. Un procès au cours duquel les artistes algériens espèrent retrouver leur confrère Kamel Bouakaz en… liberté !

 

LEAVE A REPLY