Merci et mille fois merci ! Pendant près de 17 jours, un énorme élan de solidarité s’est constitué spontanément autour des deux journalistes d’Algérie Part Abdou Semmar et  Merouane Boudiab, détenus durant toute cette période à la prison d’El-Harrach

Des journalistes, des activistes, des sympathisants ordinaires et surtout des avocats originaires des quatre coins du pays se sont mobilisés durant ces derniers jours pour défendre des journalistes réprimés et emprisonnés arbitrairement

Mustapha Bouchachi, Amine Sidhoum, Mokrane Ait Larbi, Abdelghani Badi et des dizaines d’avocats originaires du nord, du sud, de l’est et de l’ouest se sont déplacés au tribunal de Bir Mourad Raïs à Alger pour plaider en faveur de la libération de nos deux journalistes. Nous publierons prochainement la liste complète de ces braves avocats qui ont affronté le système lequel voulait broyer brutalement la liberté d’expression dans notre pays

Abdou Semmar, Merouane Boudiab, leurs familles et la rédaction d’Algérie Part remercie chaleureusement toutes ces personnes mobilisés pour une cause juste et noble. Nous n’oublierons jamais cette solidarité qui nous renforce dans notre détermination à lutter jusqu’au bout pour imposer le journalisme indépendant en Algérie

..Encore une fois Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE