Les avocats d’Abdou Semmar et de Merouane Boudiab vont déposer à partir de demain samedi de nouvelles plaintes contre Ennahar TV et Anis Rahmani pour diffamation et atteinte à la vie privée. Ennahar TV a diffusé encore une fois ce vendredi des photos privées des deux journalistes d’Algérie Part pour illustrer un reportage consacré à la thématique du « chantage sur les réseaux sociaux ».

En parallèle, le directeur d’Ennahar TV, Anis Rahmani, a colporté de nouvelles accusations infondées à l’encontre d’Abdou Semmar et de Merouane Boudiab. Il s’agit de propos diffamatoires qui portent atteinte à l’intégrité morale des deux responsables d’Algérie Part comme le montre clairement cette vidéo de l’intervention d’Anis Rahmani sur le plateau de sa propre télévision Ennahar TV.   Nous espérons que la justice réagira avec célérité pour rétablir et protéger la dignité des  deux citoyens algériens victimes d’une véritable campagne de lynchage profondément immorale.

LAISSER UN COMMENTAIRE