Libres enfin ! Abdou Semmar et Merouane Boudiab, les deux journalistes et responsables d’Algérie Part ont été libérés jeudi soir vers minuit de la prison d’El-Harrach après avoir passé plus de 17 jours en détention. Une foule nombreuse de sympathisants s’est constituée devant les portes de la prison d’El-Harrach pour les accueillir en « héros » et célébrer cette remise en liberté arrachée à la suite d’une énorme mobilisation nationale et internationale en faveur de la liberté d’expression en Algérie. Des sa sortie des geôles, le rédacteur en chef d’Algérie Part a fait des déclarations émouvantes devant les caméras de la télévision d’Echourouk News TV. Le combat pour la liberté de l’expression en Algérie continue et Abdou ainsi que Merouane donnent rendez-vous à leurs lecteurs et lectrices pour poursuivre leur mission d’informer en toute liberté leurs compatriotes algériens  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE