Plusieurs dizaines de journalistes algériens et de militants des Droits de l’Homme se sont rassemblés ce lundi 22 octobre en plein cœur de la Maison de la Presse Tahar Djaout à Alger pour dénoncer la répression qui s’abat depuis plusieurs mois sur les journalistes indépendants ou blogueurs engagés en faveur de la démocratisation du pays. 

Le premier motif de ce rassemblement est l’emprisonnement arbitraire de Saïd Chittour, détenu depuis plus de 508 jours à la prison d’El-Harrach sans jugement. Les frères et la mère de Saïd Chittour ont participé à ce rassemblement pour témoigner des souffrances qu’endurent notre confrère dans sa geôle. Son état de santé s’est détérioré au point de  « devenir méconnaissable », a dénoncé haut et fort sa famille. La rédaction d’Algérie Part a participé activement à cette noble action de protestation et vous propose de revivre ses moments forts grâce à nos vidéos tournées en direct depuis la Maison de la Presse :