Cette année, deux internationaux algériens pourraient avoir une véritable carte à jouer en Ligue des Champions même s’ils ne sont pas, à l’heure actuelle, titulaire avec leur club respectif. À savoir Riyad Mahrez et Faouzi Goulham.

 

Ce sont deux destins différents qui opposent Riyad Mahrez et Faouzi Goulham, et pourtant… Le premier a décidé de donner un nouveau sens à sa carrière, cet été, en rejoignant Manchester City. Forcément, le Fennec, formé au Havre avec un certain Benjamin Mendy qu’il a retrouvé à Manchester City, doit composer avec une concurrence des plus relevées : Bernardo Silva, Leroy Sané, Raheem Sterling voire Gabriel Jesus. S’il commence à enchaîner les entrées en jeu – mais surtout les buts (3 buts en 9 apparitions, toutes compétitions confondues) – l’Algérien reste encore loin de ses standards à Leicester, son ancien club qui a récupéré plus de 70 millions cet été en l’envoyant à l’Etihad Stadium. Mais son entraineur, Pep Guardiola, est loin d’être inquiet : « Mahrez est un bon joueur et avec le temps on va découvrir le Mahrez de Leicester City, il fait de son mieux pendant 90 minutes 20 ou 60 minutes, il garde toujours le sourire et j’aime travailler avec ce genre de joueurs. Son cas est un peu identique à celui de Bernardo Silva qui est venu en provenance de Monaco mais qui n’a pas obtenu une place lors de sa première saison (15 titularisations en 35 matchs de Premier League), il lui a fallu un certain temps pour me comprendre et même à moi pour comprendre son style de jeu ».

 

 

Si Manchester City fait office d’un sérieux prétendant à la victoire finale en Ligue des Champions, des outsiders sérieux peuvent causer des problèmes aux favoris, comme le Napoli (dans le groupe de Liverpool et du Paris Saint-Germain). Désormais entrainée par Carlo Ancelotti, la formation des Partenoei pourrait profiter du retour prochain de Faouzi Ghoulam, blessé à une rotule en février et opéré à deux reprises. L’international algérien, qui fait partie des meilleurs au Monde à son poste, entrevoit le bout du tunnel puisqu’il est de retour à l’entrainement collectif avec ses coéquipiers depuis le début du mois de septembre. Son retour est plus qu’attendu par son entraîneur, conscient des qualités du franco-algérien.

 

D’ailleurs, il jouit d’une belle cote en Italie, comme en témoigne les éloges de Massimo Oddo, l’ex joueur de La Lazio, le Milan AC et Naples, sur une radio Napolitaine surnommée Radio Kiss-Kiss Napoli : « Ghoulam est l’un des Meilleurs arrières au Monde, c’est l’un des plus forts de la Série A. À son retour, il sera une valeur ajoutée pour Naples. Sarri était un homme qui voulait toujours trois hommes, alors que peut-être il y a des techniciens qui font les deux côtés.  Son retour fera la différence ».

 

Attendu prochainement sur les terrains, Ghoulam pourrait faire le plus grand bien à sa formation, qui va prochainement affronter Paris et Liverpool en Ligue des Champions. Le San Paolo est d’ailleurs prêt à acclamer son soldat !