Si parler est une nécessité, il est évident que les langues soient les principaux moyens de communication qui permettent aux hommes de se comprendre et de partager leur quotidien.

Cependant chaque peuple, chaque communauté et surtout chaque religion à sa langue. Car les livres saints ont été révélés dans une langue et une écriture bien spécifique. Ceci étant, avec l’évolution des choses, de l’antiquité au moyen âge jusqu’à l’époque contemporaine les langues n’ont pas cessé de subir des variations linguistiques plus ou moins importantes pour la survie de la langue en question.

Dans une perspective sociolinguistique, si la langue permet d’assurer deux fonctions fondamentales à savoir : la communication entre les hommes et l’identification. On distingue alors plusieurs langues à travers le monde, parmi lesquelles, il y’a des langues vivantes, des langues mortes, des langues artificielles, des langues construites, des langues créées et bien d’autres. L’estimation du nombre de locuteurs d’une langue (en première et en seconde langue) peut donner d’importantes divergences pour certaines langues. Ainsi, voici le classement des dix langues qui sont parlées par plus de 100 millions de personnes en tant que langue maternelle.

Le chinois : Les estimations font état de près d’1,2 milliards de locuteurs natifs, dont 1 milliard parlant le mandarin dont en Chine, Taiwan, Singapour, Malaisie, ainsi qu’au niveau de plusieurs autres grandes communautés comme : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Île Maurice, Mongolie, Philippines… Les bonnes relations commerciales entre la Chine et plusieurs autres pays pourraient bien faire évoluer ce nombre.

L’espagnol : Logiquement l’espagnol occupe cette place. En effet, il compte environ 400 millions de locuteurs natifs de plus que l’anglais. Il s’agit de la langue officielle de la majeure partie des pays d’Amérique latine, de l’Espagne et d’une partie de la population nord-américaine.

L’anglais : L’anglais comme langue maternelle est la troisième langue la plus parlée au monde avec environ 360 millions de locuteurs natifs. Mais en seconde langue, 1 milliard de personnes parle l’anglais, langue dans les affaires, les voyages et les relations internationales.

L’hindi : Sur les 23 langues officielles du pays de Mahatma Gandhi, la principale reste l’hindi. Avec plus 370 millions de natifs, bungalow, jungle, shampooing et pyjama sont des emprunts de la 4e langue du monde.

L’arabe : Environ 250 millions de locuteurs natifs. La langue dans laquelle le livre saint de l’Islam a été révélé n’est pas une langue homogène pour tous ces natifs. Car, du Maghreb au Moyen-Orient passant par une partie de l’Afrique de l’Est, les dialectes sont différents mais sont englobés dans la même appellation « arabe ».

Le portugais : Avec ses anciennes colonies, langue Portugaise occupe la 6ème place du classement avec 215 millions de locuteurs dans le monde dont la plupart au Brésil. L’Angola, le Mozambique, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau et São Tomé-et-Príncipe sont des pays lusophones en Afrique.

Le bengali : C’est la langue parlée au Bangladesh, dans une partie de l’Inde. Elle parlée par environ 170 millions de personnes.

Le russe : Avec environ 130 millions de locuteurs natifs le russe tient la neuvième place de ce classement des langues les plus parlées.

Le japonais : La totalité presque des locuteurs viennent du pays des samouraïs, ils sont environ 130 millions de locuteurs natifs.

Le pendjabi : C’est une langue de 100 millions de locuteurs natifs parlée dans certaines régions de l’Inde et du Pakistan.

Toutefois, plusieurs autres langues sont parlées à travers le monde avec un grand nombre de locuteurs comme le Français, l’Allemand et bien d’autres. Si certaines langues disparaissent au fil des temps, d’autres se créent suite au contact de plusieurs communautés de langues différentes (le créole) ; ou encore, un peuple par souci d’identité nationale crée sa langue comme ce fut le cas du swahili, l’indonésien, l’hébreu moderne etc.