Une nouvelle fois, le chef d’Etat-Major de l’ANP, Ahmed Gaîd Salah, a rappelé que la responsabilité au sein de l’armée n’est pas un faire-valoir.

S’exprimant mercredi lors de l’installation du nouveau commandant des forces aériennes, Hamid Boumaïza, le chef d’Etat-major de l’ANP a fait une nouvelle fois allusion  aux derniers limogeages opérés dans l’armée. « La responsabilité n’est pas un poste avec lequel se vanter ou un grade avec lequel se flatter, la responsabilité est un ensemble de réelles qualifications, de conduite exemplaire, de comportement irréprochable et de commandement rationnel », a-t-il indiqué.

« Le cadre militaire est celui qui est plein d’esprit de responsabilité et qui est convaincu du sens du devoir, prouvant effectivement et sur le terrain qu’il est digne de la confiance placée en lui », a affirmé le chef d’état-major. Auparavant, il a rappelé que « la vie est une succession d’expériences, et l’esprit vif est celui qui sait tirer profit des erreurs d’autrui, et partant de cette optique précisément, qu’intervient ma réunion avec vous en cette occasion, afin de m’assurer que mes paroles ont trouvé leur voie vers vos cœurs et vos consciences ».