Pour tenter de juguler la problématique de la collecte des déchets ménagers, plusieurs régions du pays vont faire recours au privé. C’est ainsi que la wilaya de Blida, pointée du doigt ces derniers jours suite à la propagation de l’épidémie du choléra, va engager une entreprise privée pour la collecte des déchets.

Ainsi, selon des informations fournies mercredi lors d’une rencontre entre les autorités de la wilaya et des responsables des communes, des conventions ont été signées entre collectivités de Blida et avec des entreprises privées en vue de l’enlèvement  des déchets amoncelés au niveau des artères de la wilaya, en application  des mesures d’urgence décidées par les autorités de la wilaya pour  restituer le visage avenant de la ville des roses.

Avant Blida, d’autres villes ont déjà fait recours au privé. Les wilaya d’Oran, puis Tizi-Ouzou et récemment Béjaïa ont signé des accords avec des entreprises étrangères spécialisées dans la collecte des ordures ménagères. Ainsi, à titre d’exemple, la ville de Tizi-Ouzou est devenue plus propre depuis qu’une entreprise française a été engagée pour collecter les déchets. Un exemple qui va être suivi apparemment avec d’autres régions du pays.

Mais à Blida, par exemple, l’urgence est déjà de collecter les déchets qui enlaidissent toutes les rues de la région.