Dans le sillage des enquêtes contre des généraux-majors écartés, le vice-ministre de la Défense nationale a mis en garde contre les abus dans l’exercice des responsabilités au sein des institutions de l’armée.

Lors d’un discours prononcé, dimanche, devant des cadres de son département, Ahmed Gaïd-Salah a utilisé un langage ferme pour s’adresse à ses troupes. « La responsabilité est un examen permanent pour l’homme ; Serait-il capable d’accomplir parfaitement ses devoirs et serait-il apte à se conformer au strict respect des lois en vigueur tout en tenant compte des dispositions du métier du militaire», a indiqué le chef de l’armée dans son allocution.

Puis, Gaid Salah qui dit s’adresser à « à tous » estime que la responsabilité « est l’art de savoir tirer profit des leçons et des expériences acquises, il est également l’art de l’exploitation et de l’emploi rationnels et efficients des ressources humaines, matérielles et des renseignements mis à disposition. Il est l’art de savoir saisir les opportunités dans les meilleures circonstances, de savoir évaluer et analyser les données disponibles, et rechercher les voies nécessaires au développement et à la gestion, afin que toute entreprise ne soit, en aucune sorte, une aventure dont les risques ne sont pas préalablement calculés ».

« L’action rationnelle, circonspecte et dévouée se manifeste par une parfaite conscience que la responsabilité est une lourde mission, et que chaque responsable dans son poste quelle qu’en soit la nature, sache assumer amplement les suites de ses décisions », a-t-il encore indiqué.