La situation est très critique à l’aéroport d’Oran. Alors qu’une cinquantaine de travailleurs de l’Etablissement de Gestion de Services Aéroportuaires d’Oran (EGSAO) ont enclenché un mouvement de protestation pour réclamer du changement au niveau de la gestion de cette importante infrastructure qui gère 11 aéroports régionaux à l’ouest du pays, une commission d’enquête a été dépêchée depuis Alger par le ministère des Transports pour plancher sur tous les dépassements constatés au niveau de l’EGSAO. 

Des marchés douteux, des pratiques occultes et des collusions avec des intérêts affairistes, les deux inspecteurs du ministère des Transports ont commencé le 9 septembre dernier leurs investigations au niveau des locaux de l’EGSAO. Cette commission d’enquête a été mise en place suite aux révélations fracassantes d’Algérie Part qui a publié plusieurs articles concernant les irrégularités commises par Abdelkader Kessal, le directeur de l’EGSAO.

Ce dernier justement a été “invité” par les inspecteurs du ministère des Transports à rendre des comptes et présenter des justifications s’agissant de plusieurs marchés conclus ou refusés à des entreprises étrangères dans des conditions troublantes. Algérie Part reviendra prochainement sur ce dossier avec de nouvelles révélations dans ses prochaines publications.