Plus de 60 employés de l’aéroport d’Oran ont rejoint les rangs de la protestation depuis ce mardi, a-t-on constaté sur les lieux. Les travailleurs protestataires ont organisé un campement devant les portes de l’Etablissement de Gestion de Services Aéroportuaires (EGSA) d’Oran pour réclamer la prise en charge de leurs revendications sociales. 

Mieux encore, ces grévistes souhaitent vivement le départ de l’actuel directeur général de l’EGSA d’Oran, Abdelkader Kessel, qui a défrayé la chronique à maintes reprises suite aux multiples affaires de mauvaise gestion qui ont éclaté récemment au niveau de l’aéroport d’Oran entachant ainsi dangereusement l’image de cette stratégique infrastructure de transports publics.

Comme il a été révélé précédemment par Algérie Part,  le ministère des Travaux Publics et des Transports a dépêché une commission d’enquêtes composée par deux inspecteurs pour comprendre ce qui se passe en ce moment à l’aéroport d’Oran. L’un de ces inspecteurs s’est entretenu avec les travailleurs grévistes pour leur promettre la prise en charge sérieuse de leurs doléances.  Mais pour le moment, les travailleurs de l’EGSA d’Oran réclament du concret et conservent leur mobilisation.