Algeriepart a rapporté les cas de nombreuses saisies de devises non déclarées sur des voyageurs en partance pour l’étranger au niveau des aéroports algériens.

Hier 09 Septembre 2018 en fin d’après midi, les éléments de la Police judiciaire (PJ) au niveau de l’Aéroport international de Houari Boumediene appréhendent une personne transportant 46.000 Pounds non déclarées, soit plus de onze millions de Dinars, ou Un Milliards Cent Millions de centimes…

La personne, voyageant sur le vol d’Emirates en partance vers les Emirats arabes unis, a donc été arrêtée et un procès-verbal d’audition a été dressé selon les procédures normales.

Devant être présenté au procureur de la République le lendemain, la personne en question a passé la nuit dans les locaux des services de sécurité.

Ce matin même, avant d’être transféré au tribunal, il a demandé à recompter la somme d’argent qui lui a été saisie par les policiers la veille.

120 Pounds manquaient, soit l’équivalent de près de 30.000 Dinars selon nos sources, différence confirmée par les services de sécurité, ce qui a plongé les policiers dans un profond embarras.

Le voyageur a menacé alors de déposer plainte pour vol contre la police, ce qui a suscité la panique au niveau de tout le service de la police judiciaire.

Certaines personnes contactées se sont même empressées à penser que pour étouffer cette affaire, il serait à craindre que l’on comble le manque par un achat de devises sur le marché noir pour les y verser à la somme saisie… cela nous semblerait toutefois très surprenant de la part des fonctionnaires de la DGSN !

Serait-il possible que des dépositaires de la force publique, assermentés de surcroit, puissent aller jusqu’à subtiliser une somme d’argent à un voyageur ?

Une enquête interne sera-t-elle ouverte pour identifier la ou les personnes indélicates à l’origine de ce manque ?

Algeriepart reviendra sur ce sujet dans les prochains jours.