L’ancien patron de la DGSN, le général-major Abdelghani Hamel, est à Bruxelles en Belgique depuis hier lundi pour subir des soins médicaux urgents, a appris Algérie Part suite à ses investigations. 

L’ancien patron de la police algérienne limogé dans des conditions troublantes est parti rejoindre son médecin traitant à Bruxelles pour soigner sa tension oculaire, révèlent nos sources. Contrairement à ce qui a été propagé par plusieurs  sources médiatiques algériennes, l’ancien patron de la police algérienne ne s’est pas dirigé vers Francfort en Allemagne. Et pour effectuer ce déplacement à l’étranger, Abdelghani Hamel a bénéficié d’une “autorisation de sortie” approuvée par la Présidence de la République. Ce voyage vers Bruxelles a été organisé dans une totale discrétion et Hamel a emprunté une compagnie étrangère pour pas tenter de passer inaperçu.

Il faut savoir enfin que la tension oculaire se caractérise par une augmentation de la pression produite par un liquide présent à l’intérieur de l’œil, l’humeur aqueuse. Lorsque la tension oculaire dépasse 21mm de mercure, on parle d’hypertension : soit parce qu’il y a une hyperproduction de liquide à l’intérieur de l’œil, soit parce que le drainage ne se fait pas bien.

L’ophtalmologue va prendre la tension oculaire du patient. En fonction du résultat, et si elle dépasse 21mm de mercure, le médecin pratiquera l’examen du champ visuel. Ce test permet de faire le dépistage du glaucome, une maladie du nerf optique qui provoque une diminution du champ de vision pouvant aller jusqu’à la cécité. Si la tension ne dépasse pas 25 et qu’aucun glaucome n’est observé, une surveillance tous les 6 à 9 mois peut suffire afin de surveiller l’évolution.